Salle des Noces Aldobrandines

Salle des Noces Aldobrandines

Salle des Noces Aldobrandines

Appelée autrefois Salle du Samson en raison des fresques de Guido Reni sur la voûte qui illustrent la Vie de Samson (Samson qui soulevait la porte de Gaza, Samson qui tue les Philistins, Samson qui lutte contre le lion), la Salle des Noces Aldobrandines doit son nom à la célèbre fresque romaine qui s’y trouve exposée. Elle fut construite sous le pape Paul V, par Flaminio Ponzio, entre 1605 et 1608. Le sol date du milieu du XIXe siècle et montre des fragments de mosaïques d’époque romaine : le pastiche au centre, géométrique, avec Achille sur son char qui emporte le corps d’Hector, provient de la Vigne Brancadoro (Rome, via Tiburtina).
Pendant quelque temps, cette pièce abrita la collection d’Estampes (après la démolition du Cabinet pour la construction du Braccio Nuovo en 1822), mais dès 1838, on y installa les témoignages picturaux d’époque romaine : les Noces Aldobrandines, le groupe des Héroïnes de Tor Marancia et la figure féminine découverte dans la propriété de San Basilio sur la Via Nomentana, auxquels s’ajoutèrent, en 1843, le cycle de l’Odyssée de via Graziosa et, dès 1868, les fresques d’Ostie.
Plus récemment, on y a placé non seulement l’inscription de l’insula Sertoriana, les mosaïques de la collection Furietti (Trois guirlandes et Fauves dans un paysage exotique), qui se trouvaient autrefois au Musée profane de Clément XIII.