Musée chrétien

Musée chrétien

Musée chrétien

Le 4 octobre 1757, par la lettre apostolique Ad Optimarum Artium, Benoît XIV (Lambertini, 1740-1758) créait au Vatican le Musée Chrétien, à l’extrémité orientale du « couloir » qui délimite par l’ouest la Cour du Belvédère. Précédé par l’acquisition des fonds de collections privées, cet acte plaçait l’importante collection sous la responsabilité de l’érudit Francesco Vettori (1692-1770), originaire de Vérone. Ce dernier devait ainsi superviser un ensemble composé de plus de mille documents. Le Musée, qui montrait surtout des pièces provenant des catacombes, devait souligner, par les instruments de l’exégèse historiographique, le patrimoine de foi et de culture des Chrétiens des premiers siècles, grâce à une lecture apologétique et philologique des objets. Sous la direction de Vettori, les pièces qui faisaient partie de la collection historique furent aménagées selon des critères éminemment classificatoires, dans des armoires conçues à cet effet. Dès que les collections se sont développées et  se sont étendues aux témoignages d’art et de culte des siècles suivants, le Musée s’installa progressivement dans les pièces adjacentes, le long de l’axe méridional du « couloir » du Belvédère, comme la Salle des Papyrus, destinée par Clément XIII (Rezzonico, 1758-1769) à l’exposition des papyrus latins de l’Église de Ravenne (VIe-IXe sec.), et la Salle des Messages, où Pie VII (Chiaramonti, 1800-1821) fait placer les livres de sa Bibliothèque et où Grégoire XVI (Cappellari, 1831-1846) fait exposer « une collection rare et importante de peintures chrétiennes du tout début de l’art » (la collection des « primitifs », que saint Pie X déplace dans la nouvelle Pinacothèque). Après qu’on ait retiré les peintures, en 1909, la salle présentait les « messages », les hommages rendus à Léon XIII (Pecci, 1878-1903) et à Pie X (Sarto, 1903-1914), ce qui explique le nom qu’elle porte encore aujourd’hui. Depuis 1936, ce Musée expose les extraordinaires collections d’art appliqué de la Bibliothèque, placées depuis 1999 sous la compétence des Musées du Vatican.